Cours

Cours assurés à l’université Paris Diderot (à partir de septembre 2016)

Niveau M1 :

  • Publics et acteurs de la culture scientifique. Savoirs et incertitudes dans l’espace public : nature, sciences et société
  • L’enquête : histoire, formes et méthodes

Niveau M2 :

  • Séminaire de recherche « Confrontations de savoirs » (avec Joëlle Le Marec, CELSA Paris Sorbonne)
  • Séminaire de recherche sur le journalisme (en collaboration avec les Masters de Journalisme culturel et de Journalisme européen de Paris 3).
  • Séminaire de méthodologie de la recherche
  • Muséologie et expression culturelle des sciences (avec Frédéric Tournier, Paris Diderot)
  • Veille professionnelle et intellectuelle
  • Suivi de stage
  • Suivi de mémoires (avec Thierry Lefebvre, Paris Diderot)

Cours assurés à l’université de La Réunion (2011-2016)

Niveau L1 : cours « sources et données en sciences humaines et sociales » (CM)

Niveau L2 : cours d’introduction aux théories de la communication (avec un focus sur les thèmes de la patrimonialisation de l’environnement et les problèmes de communication qu’ils engagent). Les étudiants sont en mineure Infocom dans une licence en Lettres ou Sciences humaines. (CM)

Niveau L3 (formation initiale en présentiel : Licence « Sciences de l’information et de la communication) :

  • Communication sociale & langage (CM et TD)
  • Sémiologie du texte et de l’image (CM et TD)

Niveau L3 (formation professionnelle en présentiel : Licence professionnelle « Médiation culturelle ») :

  • Médiation et environnement (CM)

Niveau M1 (formation initiale en présentiel : Master « Sciences de l’information et de la communication. Les cours étaient communs au parcours recherche et aux deux parcours professionnalisants. Ils sont intégrés depuis 2016 à la nouvelle offre de formation dans laquelle cette distinction n’existe plus) :

  • Discours et analyse de textes (CM)
  • Discours et communication médiatisée (CM)
  • Séminaire de méthodologie de la recherche
  • Encadrement de mémoires de recherche

Niveau M2 (formation initiale en présentiel : Master « Sciences de l’information et de la communication. Les cours sont communs au parcours recherche et aux deux parcours professionnalisants. Ils sont intégrés depuis 2016 à la nouvelle offre de formation dans laquelle cette distinction n’existe plus) :

  • Communication et politique. Savoirs et incertitudes dans l’espace public : nature, sciences et société (CM)
  • Séminaire de méthodologie de la recherche
  • Encadrement de mémoires de recherche

Niveau Doctorat : ma position de directeur de l’équipe de recherche m’a amené à un suivi régulier des doctorants du laboratoire, notamment en contribuant à l’organisation de journées doctorales, ainsi qu’en répondant régulièrement à de nombreuses demandes plus ponctuelles (information, bibliographie, méthodologie, etc.). J’ai encadré entre 2013 et 2014 une doctorante de notre laboratoire sur un programme de recherche sur la patrimonialisation culturelle, complémentaire à son sujet de thèse (en anthropologie de la culture). J’assure bien évidemment le suivi régulier de mes propres doctorants.

Rayonnement et activités internationales :

J’ai mis en place en 2013 un accord de coopération ERASMUS entre l’université de Liège (avec le LASC : Laboratoire d’anthropologie sociale et culturelle, où enseigne Véronique Servais, qui est qualifiée et enseigne en infocom ainsi qu’en anthropologie) et l’université de La Réunion. Cet accord nous permet d’envoyer des étudiants en parcours recherche suivre des semestres dans nos établissements respectifs et de co-diriger des mémoires sur des thèmes au croisement des SIC et de la socio-anthropologie de l’environnement. Lors de la mise en place de cet échange, je suis intervenu dans les séminaires de recherche du LASC et j’ai donné une conférence publique sur mes thèmes de recherche à l’université de Liège.

Enseignement : cours assurés à L’ENS Lettres et Sciences humaines de Lyon (2000-2011)

Le fait d’enseigner dans une grande école impliquait l’impossibilité d’enseigner au niveau Licence. C’est pourquoi, ne figurent ici que des activités d’enseignement correspondant aux niveaux Master 1 et Master 2, ainsi que des activités d’encadrement doctoral. Je ne fais figurer ici que les principaux cours, mais j’ai également été amené à intervenir pour des volumes horaires moindres dans le tronc commun de l’ancien DEA « Sciences de l’Information et de la Communication » de Lyon, devenu depuis un Master 2.

Cours de niveau Master 1 :

  • Introduction aux théories du signe : sémiologie et sémiotique (CM).
  • L’image et les médias : approche communicationnelle (CM).

Cours et séminaires de niveau Master 2 et doctorat :

  • Les processus de communication : aspects ethnologiques et sémiotiques (CM).
  • Dispositifs, pratiques et publics de la culture et du savoir : musées, bibliothèques, médias et réseaux (CM).
  • Terrains et corpus : méthodologie de la recherche en sciences de la communication (CM + suivi de travaux d’étudiants)
  • Médiatisation et médiation (CM dans le tronc commun du Master 2 « Sciences de l’information et de la communication »).

Aux enseignements définis contractuellement dans les maquettes des Masters ou de l’ancien DEA, s’ajoutaient chaque année une série de journées d’études et des journées doctorales qui faisaient partie de la formation scientifique proposée par le laboratoire. Ces journées d’études compensaient le manque d’heures d’enseignement lié à l’absence du niveau L à l’ENS.

Enseignement : cours assurés à L’ENS de Fontenay/Saint-Cloud (1995-1999)

Durant cette période, j’étais Professeur des Écoles détaché dans le supérieur. Je travaillais sous la direction de Frédéric Lambert et de Jean Mouchon. J’ai enseigné l’éducation à l’image et aux médias dans un contexte de formation continue des personnels de l’éducation nationale (propositions et organisations de Plans nationaux de formation à destination des IUFM ou d’inspecteurs d’académie, organisation de conférences et de travaux dirigés, cours de sciences de la communication et de sémiotique de l’image et des médias). À partir de 1998, ces cours étaient également destinés aux normaliens ou aux étudiants du DEA cohabilité « Sciences de l’information et de la communication » dirigé par Jean-François Tétu. Voici quelques exemples, tirés des diverses formations dans lesquelles je suis intervenu, ou que j’ai conçues et organisées :

  • Images numériques. Typologie des usages du numérique, saisies, traitements d’images, enjeux pédagogiques. (stage de 30 h CM + TD). Interventions et cours, sous la direction de Catherine Nyeki (PAST, ENS Fontenay/St Cloud).
  • Initiation à la sémiotique des médias (stage de 35 h CM). Interventions et cours, sous la direction de Frédéric Lambert (MCF, ENS Fontenay/St Cloud).
  • Images en bibliothèques universitaires (stage de 60 h CM + TD). Interventions et cours, sous la direction de Dominique Margot (Images en Bibliothèques).
  • Images numériques : la représentation en question (stage de 30 h CM + TD), sous la direction d’Igor Babou et Catherine Nyeki (PAST, ENS Fontenay/St Cloud).
  • Le multimédia : enjeux et pratiques (stage de 60 h CM + TD), sous la direction d’Igor Babou et Catherine Nyeki (PAST, ENS Fontenay/St Cloud).
  • Le langage des médias : pour une sémiotique de l’information et de la communication (stage de 35 h CM + TD). Interventions et cours sous la direction de Frédéric Lambert (MCF, ENS Fontenay/St Cloud).
  • La parole sur les ondes (stage de 35 h CM + TD), sous la direction d’Igor Babou et Marie Gautheron (PRAG, ENS Fontenay/St Cloud).
  • Sciences et médias : images et communication des connaissances (cours de 35 h CM), Igor Babou.
  • Infographie et écriture multimédia : projet de réalisation d’un programme interactif (80 h TD). Igor Babou, Catherine Nyeki (PAST, ENS Fontenay/St Cloud) et François Niney (PAST, ENS Fontenay/St Cloud).

Archives