——–{—(@

Réflexions

Le CNRS (Inist) pille la recherche française en vendant des articles sans autorisation de leurs auteurs

J’en apprends une bien bonne en surfant sur Rue 89 : http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/10/18/le-cnrs-pignouf-qui-pille-les-chercheurs-236285

J’y lis qu’Olivier Ertzscheid (MCF en infocom) dénonce le fait que l’INIST, une unité CNRS qui gère l’Information Scientifique et Technique, se permet de mettre en vente, à prix prohibitif (50 euros l’article) des articles scientifiques par ailleurs accessibles gratuitement sur HAL SHS (un serveur d’archives scientifiques en accès libre et gratuit), ou sur certains blogs persos de chercheurs, le tout sans jamais avoir demandé leur autorisation aux auteurs. Alors que dans le même temps le CNRS prône l’Open Access (accès libre aux données scientifiques), et que, de plus, l’INIST a été condamné pour cette pratique mais persiste. Curieux, je viens de vérifier sur RefDoc, le serveur de documents de l’INIST, et je découvre que 9 de mes articles sont en vente sans que j’en ai été averti. Je suis d’autant plus scandalisé que je milite depuis des années, par la pratique (gestion d’un portail d’archives scientifiques en accès libre, numérisation et diffusion de mes articles et d’un de mes livres sous Licence Creative Commons, gestion de blogs en Open Access, etc.) autant que par le discours, pour l’accès libre et gratuit aux connaissances scientifiques qui, faut-il le rappeler, ont été produites grâce à l’argent public : celui des contribuables…

Chaque collègue peut vérifier en entrant son nom dans l’interface de recherche de RefDoc, s’il fait lui aussi partie des heureux (non) bénéficiaires de cette pratique : http://www.refdoc.fr/

Une pétition avec demande à l’Inist de retirer les articles a été lancée ici, je l’ai signée : http://www.savoirscom1.info/2012/10/15/inist-refdoc-rejoignez-le-collectif-des-auteurs-en-colere/

Tous les collègues qui se reconnaissent dans les valeurs de l’accès libre et gratuit à la connaissance scientifique peuvent signer cette pétition, s’ils sont concernés par ce pillage organisé par le CNRS Inist.

Et voici l’article d’Olivier Ertzscheid  qui a lancé l’affaire : http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2012/10/lettre-a-linist.html

Et encore un lien d’info sur cette sombre histoire :
http://droitsdauteur.wordpress.com/2012/10/15/le-scandale-de-linistcnrs/

N’hésitez pas à informer les collègues qui seraient dans le même cas que moi : je trouve sidérant qu’en période de crise et de restrictions budgétaires pour la recherche, alors que nous trimons tous pour la libre circulation des savoirs, des malotrus du CNRS utilisent nos production à des fins commerciales sans avoir le minimum de respect qui consisterait, a minima, à nous demander notre avis.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Commenter