——–{—(@

Livres et articles publiés

The Conversation :

Un article de Joëlle Le Marec et moi-même dans The Conversation : “Crise environnementale : pourquoi il faut questionner les « appels à agir d’urgence”

On peut approuver un diagnostic et être en désaccord avec les remèdes proposés.

C’est ce qui nous est arrivé récemment à la lecture de tribunes rédigées dans la presse par des scientifiques, et d’appels de la société civile au sujet de la crise environnementale. C’est pourquoi nous, deux chercheurs en sciences humaines et sociales, souhaitons ouvrir un débat.

Nous avons notamment rencontré ces enjeux environnementaux lors d’enquêtes conduites auprès du public de musées de sciences dans les années 1980. Les préoccupations écologiques des publics semblaient alors inaudibles pour les institutions, ces dernières y voyant trop souvent l’expression d’une peur irrationnelle.

Notre constat s’appuie également sur une décennie de recherches sur les parcs naturels et les politiques de la nature ; recherches qui nous ont conduits à une critique de la modernité et des universalismes surplombants.

Aujourd’hui, si nous sommes convaincus du caractère catastrophique de la situation environnementale, nous sommes en désaccord avec le scientisme autoritaire de certains appels à la mobilisation.

La suite ici :

https://theconversation.com/crise-environnementale-pourquoi-il-faut-questionner-les-appels-a-agir-durgence-104522

 

Discussion

Pas encore de commentaire.

Commenter