——–{—(@

En une

Publication dans la revue Fig. : “Vivre et créer dans les ruines du capitalisme : activisme, écologie et friches urbaines”

Je signale la parution du numéro 5 de la revue indépendante d’architecture FIG. dans laquelle j’ai publié un article qui porte le titre suivant : “Vivre et créer dans les ruines du capitalisme : activisme, écologie et friches urbaines”. Cette revue papier de très belle facture intéressera celles et ceux qui travaillent sur l’esthétique, l’architecture, l’habitat, le paysage, etc.

Résumé de l’article :

“Environnement, société et politique sont intimement liés, mais pour comprendre leur articulation il faut se défaire des définitions communes de chacun de ces termes. Ce n’est pas tant la conceptualisation abstraite qui peut nous aider que l’observation et l’analyse de pratiques situées, l’ethnographie d’un groupe social ou d’une pratique restant un très bon moyen de se défaire des idées reçues. C’est pourquoi je vais présenter une enquête de terrain, menée dans une banlieue populaire où un squat écologiste s’est installé. Cette enquête étant en cours, il ne s’agira ici que de pistes exploratoires qui restent à conforter ou à complexifier. Je présenterai tout d’abord le contexte urbain dans lequel ce squat se situe, puis ses activités, avant d’analyser les formes de l’engagement des habitants en matière d’environnement. Enfin, je terminerai par l’exposé des contradictions entre l’enjeu politique de la « durabilité » et la dimension interstitielle et de court terme dans laquelle l’engagement en faveur de l’environnement est contraint de se réfugier.”

 

Voici la présentation de la revue et l’annonce de la soirée de lancement du dernier numéro :

Lancement du numéro 5 de la revue fig.
Librairie Volume
Jeudi 27 juin – 19h30

Infos et pré-commandes : https://bit.ly/2Hbh9Cq

fig. est une revue d’architecture à parution annuelle.
fig. est une revue indépendante, auto-diffusée, créée en 2015.
fig. est un outil de résistance politique social et poétique qui se développe dans un contexte de liberté et d’expérimentation.
fig. se déplace dans la contemporanéité de savoirs et d’expériences en architecture à travers de nombreuses disciplines : artistiques, littéraires, sociologiques ou sémantiques.
fig. a pour thème à chaque numéro une figure de style qui est proposée comme un outil critique commun à tous les auteurs.
fig. est un laboratoire qui explore le récit, la position théorique, la critique, l’histoire, la pratique, le dessin, le poème, le documentaire, la bande-dessinée, le projet, la photographie, le doute et le débat.
fig. est une invitation à une (autre) lecture de l’architecture : l’architecture, au sens figuré est celle qui interpelle l’imaginaire et transmet une émotion, une sensation ou une idée.
fig. est imprimé en noir et blanc. Tous les numéros sont élaborés dans une démarche graphique rigoureuse qui lie étroitement le fond et la forme.

Avec les contributions de :
Igor Babou, Adrien Durrmeyer, Rémy Jacquier, Lohé & Clémy, Giaime Meloni, Camille Pradon, Clément Paradis, Juliette Pochard, Lucas Ribeyron, Sensual City Studio, Collectif SILO, Marie Trossat et Laura Vazquez.

Le soir du lancement :
Numéros 5 disponibles à la vente au comptoir de la librairie.
Pré-commandes disponibles en retrait.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Commenter