——–{—(@

En une

Publication dans la revue VertigO : “Patrimoines de papier. Superposition des aires naturelles protégées et développement territorial dans l’île de Lanzarote (Canaries, Espagne)”

Mon article sur les superpositions patrimoniales et le géoparc l’île de Lanzarote vient d’être publié dans la revue VertigO, la revue internationale en sciences de l’environnement.

Igor Babou, « Patrimoines de papier. Superposition des aires naturelles protégées et développement territorial dans l’île de Lanzarote (Canaries, Espagne) », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], volume 19 numéro 2 | octobre 2019.

Résumé :

Quels sont les effets, sociaux et environnementaux, de la multiplication sur un même territoire de dispositifs de protection de la nature ? En s’appuyant sur l’étude ethnographique d’un territoire insulaire fragile (l’île de Lanzarote, Archipel des Canaries, Espagne), de la diversité de ses aires naturelles protégées, de ses inscriptions par l’Unesco (réserve de biosphère et géoparc) et des cadres réglementaires locaux, cet article montre la faible emprise sur le territoire des dispositifs de protection de l’environnement dans un contexte caractérisé par la corruption politique et les forts enjeux économiques du tourisme. La superposition de labels patrimoniaux, loin de conduire à des redondances fonctionnelles, ou à des synergies allant dans le sens d’un développement soutenable, produit dans ce contexte des effets de clôture et de concurrence entre les structures patrimoniales. Une logique de « marque » prend parfois le pas sur des enjeux écologiques pourtant bien ancrés dans l’histoire de l’île de Lanzarote, mais qui s’érodent faute d’être soutenus.

A lire en ligne à cette adresse : https://journals.openedition.org/vertigo/25560

Discussion

Pas encore de commentaire.

Commenter

Archives