——–{—(@

Réflexions

bandcochon.re : un site écolo-participatif réunionnais centré sur la dénonciation des déchets

Depuis quelques temps, un nouveau site participatif a vu le jour à La Réunion, et il est basé sur un principe intéressant : si vous vous promenez et que vous constatez une décharge en pleine nature, ou des déchets jetés hors des poubelles, bref, si vous voyez une “cochonnerie” de plus défigurant le paysage réunionnais, alors il vous suffit de la photographier avec votre portable, d’indiquer les données GPS des détritus, et d’envoyer le tout sur le site “bandcochon.re”. L’initiative est sympa, l’iconographie humoristique, le site propose une mise à jour en temps réel de la carte des déchets réunionnais et la possibilité de commenter les photos de cochonneries postées, des affiches, et il y a même un petit espace de discussion en guise de web social (“Bandcochonbook”, tout un programme !). Bref, voilà une manière de contribuer à l’écologie locale qui semble avoir trouvé de nombreux adeptes.

http://www.bandcochon.re/

Ce site et ses nombreuses photos rappellent que l’environnement est bien souvent perçu à travers la grille de lecture quotidienne du sac en plastique qui défigure le paysage : j’avais pu constater cela dans mon enquête ethnographique en Argentine de 2009, et même si cet aspect du rapport “Homme-nature” paraissait sans intérêt pour les politiciens locaux et pour les environnementalistes professionnels, cette lecture “paysagère” et de proximité reste une constante de l’appréhension des espaces naturels. Et elle en vaut bien d’autres…

Discussion

Une Réponse à “bandcochon.re : un site écolo-participatif réunionnais centré sur la dénonciation des déchets”

  1. Merci pour votre article sympa mais je tiens à stipuler à cause du titre “un site écolo-participatif” qu’effectivement le sujet traite d’un problème écologique mais qu’il n’appartient à aucun groupe politique : il émane de l’initiative de 2 privés (pas d’association – pas de subsides)sans aucune visée politique ou marchande.
    Cordialement,
    Princesse Fraise

    Posté par Princesse Fraise | 28 janvier 2012, 7 h 19 min

Commenter