——–{—(@

Non classé

Sorbonne de la honte : refus de solidarité par grand froid

J’apprends que la présidence de Paris Sorbonne Université a appelé la police pour déloger et empêcher une initiative de solidarité destinée à protéger des exilé.e.s du froid glacial parisien. J’ai honte d’appartenir au même corps d’enseignants-chercheurs que les membre de cette présidence. Honte à la Sorbonne, honte à sa présidence ! Et merci à celles et ceux qui ont tenté de redonner une dignité à cette institution qui préfère vendre son logo à des dictatures douteuses du Moyen Orient plutôt que de contribuer à l’effort collectif de solidarité à l’égard des plus faibles. Ce soir je suis en colère, écœuré, et j’attends des excuses de la part de la présidence de Paris Sorbonne qui déshonore l’université française.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Commenter